Tendinite du tendon calcanéen

La tendinite d’Achille est caractérisée par une douleur sur la face postérieure du talon, pouvant aller jusqu’aux muscles du mollet. Elle est fréquente chez le coureur. La course à pied implique un travail d’absorption et de propulsion répétitif du tendon calcanéen. Ainsi, un mauvais positionnement du pied lors de la pratique sportive va entraîner un surmenage précoce du tendon d’Achille. Régulièrement, la douleur est plus importante après l’effort physique et dans les jours qui suivent la séance. Cette inflammation peut amener une douleur vive, poussant même certains patients à stopper leur séance d’entraînement. 

Votre podologue sera capable de déterminer si cette douleur provient d’une instabilité de la cheville, d’une mauvaise foulée ou d’un choix inadapté de chaussures de course. 

Vos semelles peuvent permettre de soulager l’inflammation, évidemment nous vous conseillons de vous rapprocher de votre kinésithérapeute qui vous accompagnera dans votre rééducation. Certains exercices pourront vous aider à détendre le tendon calcanéen. 

Le protocole de Stanish:

Ce protocole se déroule sur 6 semaines, avec une réalisation quotidienne si possible. 

Une évolution progressive et adaptée aux sensations du patient est indispensable.

Déroulement des séances en 4 étapes : 

Etirement – Renforcement – Etirement – Glaçage

Etape 1: Etirement

Etirement tendon d'Achille

Dans cette position, descendre le talon de la jambe arrière au sol pour ressentir une tension suffisante. Plus la jambe sera reculée, plus vous pourrait apporter de tension et d’étirement au fur et à mesure des séances. . 

5 x 20 secondes

Etape 2: Renforcement

3 x 12 répétitions

L’avant pied repose sur un step ou une marche, ensuite levez le talon en conservant la jambe tendue. Le talon descend sous la marche puis remonte à la verticale. Le mouvement doit être lent et stable.

Vitesse de réalisation:

Jour 1-2: Lente (6 secondes)

Jours 3-4-5: Moyenne (4 secondes)

 

Jour 6-7: Rapide (2 secondes)

Niveau 1 : Sur les deux jambes

Niveau 2 : Sur une jambe

Niveau 3 : Sur une jambe avec charges (dans les mains ou dans un sac à dos)

Il est impératif de réaliser le mouvement avec une amplitude complète et de façon correctement stable avant de passer au niveau supérieur ! 

Ce cycle est a répéter à chaque début de semaine, en évoluant au niveau supérieur, uniquement si vos sensations le permettent.

Si le niveau est correctement adapté et que le mouvement est réalisé de la bonne façon, une douleur doit être présente uniquement lors de la 3ème et dernière série de répétitions.

Ce protocole peut être poursuivit en traitement préventif après les 6 semaines, en programmant 3 séances par semaines et en alternant les vitesses (Lente – Moyenne – Rapide) 

Etape 3: Etirement

Dans la même position que l’étape 1.

5 x 20 secondes

Etape 4: Glaçage

La dernière étape consiste à glacer le tendon calcanéen durant 10 minutes. 

Pour épouser de la meilleure manière le tendon, il est préférable d’utiliser de la glace pilée. 

Ne pas mettre en contact la poche de glace directement au contact de la peau pour éviter tout risque de brûlure, il est préférable de placer une serviette entre les deux. 

D’autres solutions sont parfois nécessaires pour accompagner ce traitement, en effet la réalisation de semelles orthopédiques, une modification de votre foulée, un choix de chaussures adapté, le suivi de votre kinésithérapeute, la pose de K-Tape et les huiles essentielles peuvent-être envisageables.

N’hésitez pas à vous rapprocher de votre médecin ou de vos professionnels de santé !

Votre podologue, votre kinésithérapeute ou votre ostéopathe pourra vous aider. 

 

Bonne séance !

Retour en haut